Tao, Yin & Yang

Le Tao


« Le Tao est comme un vase que l’usage ne remplit jamais.
Il est pareil à un gouffre, origine de toutes choses du monde. »

« Sa face supérieure n’est pas illuminée,
Sa face inférieure n’est pas obscure.
Perpétuel, il ne peut être nommé,
Ainsi il appartient au royaume des sans-choses.
Il est la forme sans forme et l’image sans image.
« 

Lao-Tseu

yin-yang

Tao est un emblème qui signifie Ordre, Totalité, Responsabilité, Efficacité. C’est l’Efficace Responsable, l’Ordre Total, l’ensemble des réalisations, l’ensemble de ce qui est, la Multiplicité qui, une fois ordonnée, hiérarchisée, constitue un Tout cohérent. Cette Multiplicité Hiérarchisée était représentée, dans la Chine ancienne, par le peuple se regroupant autour d’un centre, le Souverain. Celui-ci, en tant que Fils du Ciel, avait pour vocation de créer l’Ordre sur la Terre en aménageant le Temps et l’Espace conformément au Tao.

Le Tao, c’est la Voie qui s’actualise dans le fonctionnement des choses. Et le fonctionnement des choses, c’est l’alternance Yin/Yang, le Taï Ki.

 

Yin-Yang

yin-yang

 

Le Yin et le Yang (représentés généralement par le Taï Ki, ou Taï Chi) est la dualité agissante représentative du mouvement. Yin, c’est le versant nord de la montagne, l’ubac. En tant que mouvement l’image qui peut le mieux le représenter c’est « Nuages roulant dans le ciel ». Yang, c’est le versant sud, l’adret. Son image est « l’étendard flottant au soleil ».

yin-yang

Yin et Yang sont deux emblèmes riches de sens qui ont longtemps été utilisés de manière partiale par certaines dynasties misogines pour définir des catégories sexuées mâles et femelles. Si, effectivement, leur sont attribuées des propriétés respectivement féminines et masculines, il n’est aucunement possible de les associer directement à la femme ou à l’homme. En effet, tout individu est constitué de Yin ET de Yang.

Indissociables, car complémentaires et alternants, le Yin et le Yang s’exprime chacun son tour et en totalité dans tout mouvement, ce qu’exprime Lao-Zì :

« Yi Yin, yi Yang, tche wei Tao. »
« Une fois Yin, une foisYang, c’est le Tao. »

Lao-Tseu

Ce ne sont pas deux états qui s’opposent et se combattent mais les deux phases, l’une positive l’autre négative, de l’alternance d’un même mouvement. Le Yin est le devenir du Yang, et le Yang le devenir du Yin. Ils se complètent et se parfont l’un l’autre. Le Yin et le Yang sont un couple antithétique et cependant uni par la plus parfaite des communions.

Le Yin et le Yang sont les deux phases d’un même mouvement mais président également à une répartition dans l’espace : Yin, le Nord et l’Ouest, et Yang, le Sud et l’Est.

yin-yang