Animaux Emblématiques


Les Animaux Emblématiques dans l’astrologie Ba Zì sont des animaux symboliques choisis pour leur caractère faste. Pour connaître le vôtre, cliquez ici.

Rattachés au cycle de Jupiter (qui effectue sa révolution solaire en douze ans), les Animaux Emblématiques n’ont pas, et de loin, l’importance des 5 Agents-Énergies dans l’étude des Colonnes du Destin, mais sont beaucoup plus populaires, sans doute parce qu’ils parlent mieux à l’imaginaire du plus grand nombre.

yin-yang astrologie chinoise” width=

Les caractères des Animaux Emblématiques ne seront pas développés in extenso car il existe profusion d’ouvrages sur le sujet. Il est à noter, en revanche, que leurs bons ou mauvais rapports dépendent aussi de l’Agent-Énergie  auquel ils sont reliés dans le cycle sexagésimal, le Na yin.

Malgré des traits de caractère communs, tous les individus nés sous un même signe sont pourtant très différents. Une des raisons est que chaque Animal Emblématique rencontre, en 60 ans, un Agent-Énergie dominant cinq fois différent. En donnant la primauté au Na yin, un Rat sera Métal s’il est né en 1924, Eau en 1936, Feu en 1948, Terre en 1960, ou Bois en 1972. Il faut, bien sûr, tenir compte également de l’ensemble du thème. (cf. Votre signe)

Au vu des nombreuses erreurs engendrées par la méconnaissance du système et la confusion entre les agents des cycles (Tian gan, décimal et Na yin, sexagésimal) nous vous recommandons de vérifier votre Agent-Énergie « dominant ».

yin-yang astrologie chinoise” width=

! Rappel : Les années chinoises solaires débutent vers le 5 Février de l’année en cours et se terminent aux environs du 5 Février de l’année suivante d’après le calendrier solaire (celui utilisé par les astrologues en Chine).
Ex. : 1948 (Rat Feu) du 5 Février 1948 au 3 Février 1949 inclus.

Haut de page

Les Animaux Emblématiques  sont apparus assez tardivement dans l’histoire de l’Astrologie Chinoise (IIIe et IVe siècle). Ils sont issus de l’astrologie tibétaine et ont été introduits en Chine avec le Bouddhisme. Vous connaissez peut-être la légende…

Bouddha, 600 ans avant J.C., invita tous les animaux de la terre à venir lui rendre visite : 12 seulement se présentèrent. Mais, pour arriver jusqu’à lui, il y avait une rivière à traverser. Le Buffle, toujours serviable, laissa le Rat monter sur son dos pour traverser. Arrivé sur l’autre berge , ce dernier sauta entre les cornes du Buffle et se présenta ainsi le premier devant Bouddha. Pour remercier les 12 animaux qui avaient répondu à son invitation, Bouddha donna à chacun  la présidence d’une année, suivant leur ordre d’arrivée.

Les Chinois, fidèles à leur pratique, adoptèrent cette légende tout en la modifiant pour l’adapter à leur mythologie… Voici l’une des versions.

L’Empereur de Jade s’ennuyait dans son palais céleste. Il dit à son serviteur : « Je veux connaître les animaux les plus représentatifs des espèces terrestres. Descend sur terre et trouves en douze. Ils devront se présenter devant moi demain matin dès l’aube. Mais surtout je veux voir le Chat. Il paraît que cet animal a un pelage extraordinaire et d’une grande douceur. »

Le serviteur se dépêcha de descendre sur Terre pour accomplir sa tâche. Le premier animal qu’il rencontra fut le Rat. Le serviteur le mit au courant de la volonté de son maître et il lui demanda s’il connaissait le Chat car l’Empereur voulait absolument le voir car on lui en avait fait les plus grands éloges. Le Rat dit qu’il le connaissait et qu’il allait donc le prévenir. Le serviteur le remercia et continua sa quête.

Le Rat partit chez le Chat pour lui faire part de la demande de l’Empereur. Le Chat fut ravi de l’invitation et dit au Rat : « J’ai l’habitude de dormir beaucoup. Demain matin passe donc me réveiller de bonne heure pour que je ne rate pas cet important rendez-vous. »

Le lendemain, le Rat se réveilla à la troisième veille du matin et pensa : « Ce Chat a déjà beaucoup trop de crédit auprès de l’Empereur. Il risque de m’éclipser. Il dort ? Qu’il dorme ! ». Et il se mit en route sans aller réveiller le Chat.

Devant la Porte sud du Ciel, les animaux se rassemblèrent.. L’Empereur de Jade, assis dans la salle du palais, ordonna à son ministre, Étoile d’Or, de préparer pinceau et papier. À la cinquième veille, il cria « Entrez ». Les animaux entrèrent les uns après les autres.

Le premier fut le Rat. Puis vint le Buffle, ensuite le Tigre, le Lapin,  le Dragon,  le Serpent,  le Cheval, la Chèvre, le Singe, le Coq, et  le Chien.

L’Empereur de Jade les remercia d’être venus jusqu’à lui et il les observa attentivement pour apprécier leurs qualités. C’est alors qu’il s’aperçut qu’ils n’étaient que onze. Il se tourna vers son serviteur et dit : « J’avais dit douze animaux et ils ne sont que onze ! Va immédiatement en chercher un douzième. »

Le serviteur, confus, redescendit précipitamment sur Terre et la première personne qu’il rencontra fut une paysanne qui sortait son cochon. Il lui expliqua en quelques mots et lui emprunta son cochon pour donner satisfaction à son maître. Quand l’Empereur vit le Cochon, il ne fut pas particulièrement séduit mais, n’ayant qu’une parole, il l’accepta parmi les douze.

Pendant ce temps, et dans l’attente de son retour, le Rat s’était distingué en jouant de la flûte ce qui charma l’Empereur de Jade qui décida que le Rat serait le premier des animaux dans le cycle. Il accorda ensuite la présidence d’une année à chacun des onze autres suivant leur ordre d’arrivée. Et c’est à ce moment qu’arriva le Chat, tout essoufflé : « Je suis désolé, Majesté, mais je ne me suis pas réveillé. Vous vouliez me voir, je suis là. » Mais c’était trop tard. L’Empereur de Jade avait déjà fait don des douze années aux douze animaux. Et c’est pourquoi, depuis lors, les chats détestent les rats.

Haut de page